Retour sur le WES 2009

Après la petite video, un petit retour écrit. J’ai été très étonné des retour des bloggers américains qui ont pour beaucoup parlé de matériel quand à ce qui était important pour les 3 ans à venir…

Intérêt général :
Le WES permet d’avoir accès à la RoadMap mais aussi à la stratégie et vision moyen long terme de RIM. Qui plus est sont invités des analystes de divers horizons (Docteur en neurosciences directeur de l’US Intelligence, spécialiste en stratégie, cabinet d’analystes classiques en nouvelles technologies, personnes ayant fait leur preuve dans la gestion de l’Innovation…), nous avons également la vision partenariat avec des acteurs comme Cisco, HP, IBM… des ateliers plus techniques, les nouvelles technologies qui nous seront proposées, ainsi que des retours clients sur des projets impliquant BlackBerry.

Sessions générales :
Mike Lazaridis (co président de RIM) a réexpliqué qu’il ne voyait pas de différence entre un BlackBerry et un netbook (mini portable), car on accède à une ère de service et les utilisateurs voudront pouvoir accéder à ce service par n’importe quel outil. D’après lui si beaucoup sont encore à devoir prendre leur ordinateur portable en déplacement dans certains cas et dans un futur proche leur BlackBerry leur suffira. Cela a été confirmé par les partenaires : HP annonçant qu’il supportera l’impression depuis un BlackBerry, ou encore Mike Lazaridis a annoncé le support natif de la projection de présentation depuis des videos projecteurs, CISCO a montré un plugin Webex (video conférence) sur BlackBerry (celui-ci sera disponible dès cet été sur toutes les infras webex d’après Cisco, via une montée de version).
Mike Lazaridis a aussi repointé du doigt qu’après avoir traité les VIPS, commerciaux, techniciens, BlackBerry était désormais un produit de connectivité et productivité pour tous (ce qui explique par ailleurs leurs parts de marché, tant dans le grand public grâce au phénomène lancé par Apple que dans les entreprises en se diffusant à toutes les couches).
On peut recouper cela pour la partie entreprise avec l’étude du cabinet Forrester et le découpage des employés mobiles :

wanabee.jpg

Cette logique et prévision d’un monde orienté services est en totale adéquation avec toutes les analyses du marché et un bienheureux retour aux sources : l’informatique n’étant pas une fin en soi mais un service rendu aux utilisateurs. Il serait opportun de sensibiliser les exploitants des directions informatiques (en France…) au fait qu’un BlackBerry est un outil de travail à ne pas limiter aux VIPs (cf notre article sur Blackberry, hochet de pouvoir…) mais plutôt d’étudier une éventuelle extension à d’autres utilisateurs ayant besoin d’outils de mobilité, et de réfléchir à l’extension de l’offre de service essentiellement limité au PIM (mail agenda téléphone) aujourd’hui que l’on pourrait étendre à l’applicatif et communications unifiées, voire à prendre en considération dans les problématiques de Mobile WorkForce Management. Paradoxalement l’offre a progressé dans les segments grands publics et professionnels, et semble parfois stagner dans les grandes entreprises…

 Gestion de l’Innovation :

Eric Haseltine, CTO du US Intelligence Community, nous a présenté sa manière de gérer l’innovation, de son expérience militaire et à la tête de Disney. Ce Docteur en neuro-science a cherché à comprendre comment interagissait l’esprit humain avec les technologies. Il s’est beaucoup inspiré de ce que faisaient les constructeurs automobiles avec leur concept car pour en tirer des enseignements dans les nouvelles technologies, en se posant toujours les questions : où devons nous aller et comment y parvenir ? en prenant en compte qu’une partie des individus d’un groupe seront toujours réfractaires au changement et d’autres seront toujours des early adopters, il faut les identifier et les utiliser pour faire avancer ses projets. Les entreprises se noient dans l’immédiat, l’urgent et oublient l’important. Le concept car est une sorte de machine à voyager dans le temps, il faut voir de quoi demain sera fait, les technologies changent, pas la nature humaine. Mais ce qui est important c’est aujourd’hui et apporter des solutions maintenant. Un projet qui ne serait fini qu’à 80% ne servira à rien, il faut des projets innovant pleinement fonctionnels.

Most technology futurists focus on the technology, the bitware-software, hardware, firmware, any kind of ware that isn’t neurons. But it’s the wetware-the neurons-that really matter. Technology is constantly changing, but human nature stays pretty much the same. As a neuroscientist and ‘psycho-ecologist,’ Eric extrapolates human nature where it intersects technology in the future. That intersection is where the opportunities and necessities are. Maximizing performance when you get there depends on providing for the human nature of the user. 

BES v5

La grosse annonce de ce salon a été l’arrivée pour cette année du BES v5 avec une présentation détaillée. Mais là où certains éditeurs font juste une annonce avec RIM on voit tout le process qualité : la solution tourne déjà chez 100 clients avec  un million d’utilisateurs, ce qui a de quoi rassurer, qui plus est RIM a prévu un outil de migration et a mis en place des ateliers techniques qui permettaient de réaliser sur environnement virtuel ces chantiers (les hands on lab permettant de maniper sur machine virtuelle, récupérer toute la doc et poser des questions à des experts).
La solution gère nativement la haute disponibilité des BDD aux serveurs BES, l’administration se fait par une console web accessible de partout, une gestion des droits  fine  tant des exploitants que des utilisateurs est possible. Le déploiement applicatif a été totalement revu (gestion par package zip, reporting de déploiement, white liste, black liste…), une planification de tache a été mise en place pour pouvoir planifier la nuit les déploiements et ne pas impacter les utilisateurs la journée.
Le MVS est implémenté nativement (Mobile Voice System). cela permet de coupler le BES au PABX  et donc d’avoir une seule ligne entre son fixe et portable (fonction que l’utilisateur peut désactiver). Un autre intérêt serait de diminuer les factures appel en interne et en roaming  (déplacement international), mais cette possibilité dépend de l’opérateur téléphonique, une étude est à instruire sur ce point.

mvs.jpg

Le BES v5 couplé aux nouveaux terminaux permettra d’accèder nativement à ses partages réseaux et donc de pouvoir envoyer des PJs depuis n’importe où.

 Vision future de la Mobilité :

Analyse de YankeeGroup :
The Five « Cs » of the Anywhere Enterprise
o Consumerization of the Enterprise will lead to a highly personalized IT experience driven by the empowered employee
o Content is king as the applications and information is made available everywhere
o Client devices of various form factors continue to evolve. Mobile « phones » supplement laptops and desktops for mobile computing
o Connectivity becomes seamless allowing users to consistently work from anywhere
o Collaboration enabled by the above 4 Cs becomes the driver behind taking productivity to unprecedent levels

yankeegroup.jpg

Le YankeeGroup contrairement aux autres analystes est plus circonspect sur l’avenir du tout service, car il fait remarquer qu’on va avoir accès à des supports amovibles à bas prix pouvant contenir des Terabytes de données (cartes XD SC grosses comme un ongle), alors que les réseaux sans fil haut-débit peinent à se développer…

Sécurité :

Après avoir reçu la certification du  Fraunhofer Institute SIT, RIM annonce une certification Critères Communs EAL4+, soit le plus haut de niveau de certification à usage non militaire. Concernant le point gênant du BlackBerry du président Obama  (la voix n’était pas cryptée), ceci est résolu puisqu’un partenaire propose une solution de cryptage voix sur le BlackBerry.

Solutions Monitoring – Reporting :

Les deux acteurs du marché Nord américain spécialisés sur ce sujet attaquent en 2009 l’Europe et la France.
BoxTones est spécialisé en Domino et est idéal pour gérer les environnements Domino ou mixtes.
ZenPrise permet de monitorer toute la flotte de smartphones : BlackBerry mais aussi iPhone et bientot WindowsMobile.
Un outil d’aide au technicien permet de détecter automatiquement d’où vient les pannes (Exchanges, BES , réseau etc…)
Un outil de géolocalisation peut être utilisé en cas de perte ou de vol du terminal pour le localiser.
Des outils de reportings sont intégrés à la solution.
A la fin de l’année  une solution de prise en main à distance pour le help desk sera disponible.

Bayalink (nous en ferons un test prochainement)

Nous avons trouvé une solution allemande au show room dont RIM France nous avait parlé depuis un an mais que nous n’avions pu avoir entre les mains…

C’est un logiciel qui permet de connecter son BlackBerry à son PC, où l’on a dès lors un déport de clavier écran, et l’on peut récupérer ses PJ pour les modifier, détacher ou réenvoyer (le BlackBerry est utilisé comme une clef USB ou une passerelle). On peut même surfer en utilisant la connexion 3G de RIM où lancer une solution à base de déport d’écran. Pour l’instant la solution n’est vraiment intéressante qu’en 3G ou Wi-Fi.

Retour Gestion Projet WorkForce Management :

Nous avons assisté à la présentation de CPS Energy, utilities gaz-élec dans 7 villes majeures US, qui faisait un retour d’expérience sur sa gestion projet  » Magellan  » visant à mettre en place des outils de mobilité (basés sur blackberry) aux techniciens et de mettre en place le workforce management (amélioration gestion tournées, interventions). CSP Energy n’a pas eu le temps de présenter le détail du projet (solutions mises en place, déploiement, retour d’expérience) mais s’est longuement attardé sur la gestion projet : à savoir ce projet innovant aurait pu ne pas voir le jour à cause des inerties inhérentes aux grosses structures. Ils ont du positionner le projet sur des avantages pour le groupe et non pas pour des utilisateurs (techniciens) ou direction, partant du principe que cela peut changer suite aux réorganisations. L’avantage pour le groupe lui, restera. Le fait de créer un label, une  » marque  » a été un élément de marketing interne qui a permis d’avoir une meilleure visibilité et a facilité l’adhésion au projet. C’est un point très important qu’il ne faut pas négliger et que l’on oublie souvent en France, un projet même en interne doit se marketer. Le positionnement du projet ne doit pas se focaliser sur le présent mais sur l’évolution des manières de travailler et le Retour sur Investissement plutôt que le cout de possession.

Smart Card Reader :

RIM a présenté son smartcard reader v2, qui permet de lire des cartes à puces et de verrouiller BlackBerry et ordinateur portable quand on est à plus d’une certaine distance sinon qui permet de les déverrouiller uniquement avec un code pin (technologie basée sur le bluetooth crypté)

Autour du Voyage :

Nous avons pu voir beaucoup de netbooks, qui commencent à remplacer les traditionnels laptops, ainsi que des Amazon kindle2 (livre électronique, 10 % des ventes livres-livres électroniques se sont faites sous format  livre électronique selon Amazon, source Laptop magazine)

2 Responses to “Retour sur le WES 2009”

  1. Blaise dit :

    Hello,

    je me suis permis de présenter ta vidéo et ton report sur le blog Blackberry-France.com

    http://www.blackberry-france.com/

    A+

    Blaise

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.